Plato

Un grenier, une lumière faiblarde, des d’objets assemblés, des plans, un homme, Plato.
Plato semble vivre dans cet univers depuis toujours, où ses inventions dessinent son quotidien et ses relations avec les éléments de ce monde.
Comme tout un chacun il s’est construit sa routine, ses devoirs et obligations, ses loisir ses relations et même son alter ego.
Il se meut et évolue dans cette réalité, sa réalité où les billes se perdes et se retrouves deviennent musique et rythme de la vie. Une réalité celle de Plato où l’équilibre se trouve souvent sur les mains où chaque objet est manipulé selon les rites vitaux de Plato.
Mais la réalité est faite des chose que l’on connait et de l’idée qu’on s’en construit.
Que se passerait-il, si Plato découvrait le public et le monde extérieur?

Ce spectacle théâtral qui mêle le mime aux arts circaciens offre une transposition poétique et drôle de l’allégorie de la caverne, mythe présenté par Planton dans le livre VII de la République.
En effet « Plato» reprend avec humour et sensibilité le thème phare de l’Allégorie, la perception de la réalité et sa transmission.
Ce spectacle nait de la collaboration entre les deux compagnies, Théâtre de Parpignol et la Cie. Circolabile et de l’inspiration de deux textes. Le premier est bien entendu l’Allégorie de la caverne de Playon et le second est la Ville Invisible d’Italo Calvino.
Come le grand Khan construisait dans son imaginaire les villes que Marco Polo lui décrivait, Plato construit par sa propre fantaisie son univers décalé et l’offre aux yeux incrédules des spectateurs.

Production conjointe du Theatre Bismantova, Teatro di Parpignol et Cie Circolabile.